Jula chopper

Certains bureaux et institutions fournissent ou accumulent des substances qui peuvent être nécessaires pour créer une atmosphère explosive contenant de l’air. En particulier, les substances telles que les gaz, les liquides et les solides présentant un degré élevé de fragmentation, par exemple les poussières de charbon, les poussières de bois, etc. seront valables.

Dans de tels formulaires, les employeurs sont tenus de préparer une évaluation des risques d'explosion et une évaluation des risques d'explosion. En particulier, il convient de le spécifier pour les lieux et les appartements où le risque d'explosion est maximal. Les zones avec une atmosphère potentiellement explosive devraient toujours être nécessaires dans les zones et les lieux environnants. Et les employeurs sont tenus de préparer une documentation graphique qui permettra à la fois d’évaluer et de déterminer les facteurs susceptibles de provoquer une inflammation.

L’évaluation des risques d’explosion & nbsp; doit être complétée sur la base des exigences du Règlement du Ministre de l’économie du 8 juillet 2010 relatif aux exigences minimales en matière de santé et de sécurité au travail, liées à la perspective de fonctionnement dans le contexte d’une atmosphère explosive (Journal of Laws 2010, n o 138, p. 931.

Dans le cadre de l'évaluation des risques d'explosion, les caractéristiques de l'objet sont traduites. Il est présenté en fonction de sa taille, de son nombre d'étages, de ses locaux, de ses lignes technologiques, etc. Il vérifie les facteurs pouvant provoquer un incendie ou une explosion. Les matériaux et les méthodes sont supposés réduire et éliminer les risques d’incendie et d’explosion. Il apprend qui est un groupe de substances inflammables pouvant devenir une source d'explosion potentielle. De nouvelles solutions sont mises en place pour minimiser les risques d'explosion.